Comment choisir sa friteuse ? Guide d’information et d’achat 2021

Vive la frite ! Presque une institution nationale en France, la frite y fait toujours autant recette. En accompagnement avec un steak ou seule en cornet, la frite régale petits et grands. A tel point qu’il existe aujourd’hui une multitude de modèles de friteuses pour réussir soi-même ses frites, beignets et autres aliments frits.

Friteuse électrique, mini friteuse, friteuse sans huile ou semi pro, il y en a pour tous les goûts et toutes les papilles. De la friteuse traditionnelle à la friteuse grande capacité, les formats sont multiples tout comme les usages. Découvrez donc avec ce guide les différents éléments à prendre en compte dans l’achat d’une friteuse.

Et si vous ne savez toujours pas quel modèle de friteuse choisir, retrouvez notre sélection dans notre test comparatif des meilleures friteuses !

Les différents types de friteuses

Saviez-vous qu’il existe plusieurs types de friteuses ? Et oui, car pour s’adapter à toutes les cuisines, les marques d’électroménager ont conçu des modèles aux caractéristiques multiples.

La friteuse électrique à huile

Friteuse électrique

C’est l’appareil à frire le plus connu, celui que nombre de foyers s’arrachent pour agrémenter le poulet du dimanche de délicieuses frites croustillantes ou paner le poisson du vendredi.

La friteuse électrique classique fonctionne grâce à une ou plusieurs résistances qui chauffent l’huile de cuisson.

Elle est équipée d’un couvercle de sécurité ainsi que d’un thermostat permettant d’ajuster la température souhaitée.

L’intérêt de cette friteuse réside dans sa simplicité d’utilisation, sa stabilité, sa taille compacte et sa méthode de cuisson qui permet d’obtenir des frites, croquettes ou beignets croustillants et savoureux. Et comme elle n’a besoin que d’une prise de courant pour fonctionner, elle n’encombre pas votre cuisinière.

En revanche, elle génère une cuisson grasse peu diététique et nécessite un entretien fastidieux pour dégraisser l’appareil. Son poids élevé rend de plus l’opération assez compliquée.

La friteuse classique à bain d’huile

Friteuse bain d'huile

Méthode traditionnelle, la friteuse classique se veut simple et abordable. Pour moins de 20€, vous trouverez des casseroles dotées d’un simple panier et d’un couvercle. Après l’ajout d’huile de cuisson, il n’y a plus qu’à poser l’appareil sur votre plaque de cuisson et à le faire chauffer.

Cette méthode présente l’avantage de la simplicité et permet notamment une modulation facile de la température de cuisson. De plus, le nettoyage est bien plus aisé que sur une friteuse électrique.

En revanche, la friteuse traditionnelle occupe une place importante sur une plaque de cuisson et ne dispose ni de filtre à odeur ni de zone froide sécurisée. Il convient donc de l’utiliser avec beaucoup de précaution pour éviter les projections d’huile brûlante.

C’est donc une solution plus adaptée pour un usage occasionnel car nécessitant tout de même un nettoyage important et quelques précautions spécifiques.

La friteuse une cuillère d’huile ou friteuse à air chaud

Friteuse à air chaud

Les friteuses sans huile (ou presque) rencontrent actuellement un franc succès sur le marché des appareils de friture. Et pour cause, elles se proposent de concocter de délicieuses fritures avec seulement une cuillère à soupe d’huile. Plus besoin de culpabiliser après un cornet de frites, cette friteuse diététique vous permet de vous resservir sans hésitation !

Pour parvenir à ce résultat, l’appareil utilise en fait la chaleur qui circule dans la cavité pour cuire les aliments. De nombreux modèles ne se limitent donc pas à la friture mais proposent également des idées recettes de cassoulet ou de crumble. Et, cerise sur le gâteau, l’entretien devient un jeu d’enfant en l’absence de bain d’huile !

Seul bémol : la texture et le goût des frites cuites dans ce type de friteuse diffèrent tout de même des aliments cuits dans de l’huile. De même, la cuisson est plus longue et il vous faudra donc attendre une vingtaine de minute pour 750 g de frites.

La friteuse semi-professionnelle

Friteuse semi-professionnelle

C’est la friteuse consacrée aux férus de fritures en tout genre. Car cette friteuse grande capacité cumule nombre d’atouts : cuisson ultra-rapide, revêtement solide en inox, poignées ergonomiques, zone froide…

C’est la solution idéale pour recevoir chez soi et préparer de grandes quantités de frites en peu de temps.

De plus, grâce à la zone froide, les résidus restent accrochés au fond de la cuve, ce qui permet de garder l’huile de cuisson propre plus longtemps. Avec au final moins d’entretien et moins de contraintes !

Et pour couronner le tout, il existe même des modèles à double panier pour aller encore plus vite !

Les différents critères à prendre en compte lors du choix de sa friteuse

Une fois décidé sur le type de friteuse, encore faut-il veiller à choisir le bon modèle. Pour cela, il existe certains éléments importants à prendre en compte lors de votre achat de friteuse.

La capacité du panier

Premier critère à prendre en considération, la capacité du panier varie énormément d’un appareil à l’autre. Celle-ci détermine surtout la quantité de frites pouvant être cuite en une fournée. Vous trouverez ainsi des friteuses dont la capacité varie entre 700 g et 2 kg pour les plus volumineuses.

Bien évaluer ses besoins

Sachant que les paniers ne peuvent être entièrement remplis, une friteuse classique de 1 kg sera suffisante pour 3 à 4 personnes, à raison d’une portion individuelle d’environ 200 g.

Attention cependant, ces valeurs sont à revoir à la baisse pour des frites congelées. De fait, si vous remplissez une friteuse de 2 kg de frites fraîches vous pourrez aisément satisfaire les appétits de 8 à 9 personnes. En revanche, pour des frites congelées, le nombre de vos convives devra être revu à la baisse (6 à 7 personnes).

Le volume d’huile

Après la capacité des paniers, le volume d’huile est un autre critère d’importance car il varie beaucoup selon le type de friteuse. Ainsi, les appareils dotés d’une zone froide consommeront logiquement plus d’huile tandis que les friteuses 1 cuillère d’huile n’en nécessite presque pas !

Mais, en règle générale, pour une friteuse électrique classique il faudra compter de 2 à 3 litres pour une capacité de 1 kg de frites et moins de 2 litres pour les petites friteuses (700-800 g).

La filtration

La filtration est un élément essentiel sur le plan sanitaire mais aussi pour limiter la propagation d’odeurs de cuisson dans votre intérieur. Pour cela il existe notamment des filtres anti-odeurs métalliques ou à charbon qui viennent absorber les odeurs au fil de la cuisson de vos aliments.

Filtration de l’huile et entretien

Certains modèles sont équipés de filtres à huile qui débarrasse votre huile de cuisson des petits morceaux de friture restés dans la cavité.

De manière générale, privilégiez une huile de cuisson de qualité et n’oubliez pas de la changer régulièrement. Cela aura pour effet de réduire les désagréments liés aux odeurs de friture.

Les fonctionnalités importantes

Afin de vous faciliter la vie, certaines marques ont développé des fonctions pratiques qui facilitent l’entretien et l’utilisation de votre friteuse.

C’est notamment le cas de la zone froide. Placée au fond de la cuve, elle permet de compartimenter l’huile. Ainsi, la zone inférieure limite la température de l’huile à 100°C contre 190°C dans la partie haute. Cela permet de retenir les petits résidus carbonisés et d’éviter qu’ils ne remontent à la surface. En plus d’assainir le bain d’huile, cette technique permet d’alterner les aliments à frire (churros, frites, poisson, etc.) en limitant les mélanges de goût.

Gagner du temps sur le nettoyage

Une cuve amovible vous évite de vous casser le dos lors du nettoyage et dégraissage de votre friteuse. Certaines cuves passent même au lave-vaisselle !

Tout amateur de frite sait que le secret d’une frite à la fois croustillante à l’extérieur et fondante à l’intérieur repose sur la double cuisson. Pour cela, il est nécessaire de posséder un thermostat de précision. Cela permet de chauffer des frites à 160°C puis, après les avoir laisser reposer, de les replonger dans de l’huile à 190°C.

Cette méthode peut être également employée avec une friteuse traditionnelle. Il vous faudra simplement moduler la flamme du foyer ou l’intensité de l’inducteur. Moins précise, cette solution nécessite de plus de prendre le coup de main.

Enfin, les plus tête en l’air apprécieront la présence d’un minuteur pour garder un œil sur la cuisson et éviter de se retrouver avec un plat de frites carbonisées !

 

La sécurité

Manipuler une cuve remplie d’huile bouillante n’est pas sans risque. Afin de limiter les risques de brûlure, certains modèles embarquent donc un ou plusieurs systèmes de sécurité.

En présence d’enfants en bas âge, il peut être avisé de choisir une friteuse dotée de parois froides. De même, de plus en plus de modèles proposent un système de pose en douceur du panier pour éviter les projections d’huile.

 

L’ergonomie

Autant pour des questions de confort que d’entretien, l’ergonomie d’une friteuse peut faire toute la différence. Surtout si vous comptez en faire un usage régulier.

Friteuse hublot

Côté ouverture, vous trouverez ainsi des modèles avec couvercle à hublot pour surveiller la cuisson sans vous exposer aux projections d’huile.

Pour protéger vos mains des projections et vapeurs brûlantes, il existe également des couvercles à ouverture automatique.

Poignée rotative

De même, la présence d’une poignée rotative sur une friteuse électrique est très appréciée pour manipuler le panier à frites sans devoir ouvrir le couvercle. En plus de limiter les risques de brûlure, cette poignée intelligente évite la propagation inutile des odeurs de friture.

Friteuse couvercle en verre

Enfin, d’un point de vue purement pratique, les couvercles en verre équipant la plupart des friteuses traditionnelles sont utiles pour servir de plat après la cuisson.

 

L’entretien

Principal point noir lors de l’utilisation de la plupart des types de friteuse, le nettoyage de la cuve est malheureusement une étape indispensable si vous voulez allonger la durée de vie de votre appareil. Mais il existe heureusement des moyens de faciliter cette corvée en diminuant les contraintes.

Tout d’abord, mieux vaut partir sur un modèle à cuve amovible. Comme vu précédemment, cette cuve est en effet bien plus facile à nettoyer. Par ailleurs, certaines marques ont développé des friteuses munies d’un bec verseur ou d’un robinet pour faciliter la vidange de l’huile.

Mais si vous êtes particulièrement réticent à l’idée de devoir dégraisser votre appareil, mieux vaut opter pour une friteuse sans huile. Les modèles Actifry ont par exemple l’avantage d’être complètement démontables et compatibles avec le lave-vaisselle. Et comme ils ne nécessitent presque pas d’huile, leur entretien est un vrai jeu d’enfant !

 

Quel budget pour une friteuse ?

On trouve aujourd’hui des friteuses pour les petits budgets qui ne dépassent pas les 50€. Plutôt basiques, ces modèles électriques permettent néanmoins de cuisiner dans de bonnes conditions grâce à leur capacité satisfaisante (jusqu’à 1 kg).

Autrement, les prix peuvent monter jusqu’à 300€ en fonction de la capacité d’huile, du nombre de paniers et des fonctionnalités disponibles. Ecran LCD, minuteur électronique, Wifi… les meilleures friteuses embarquent de nombreuses technologies modernes !

Il est toutefois possible de satisfaire de gros appétits à un prix raisonnable (autour de 100€) tout en bénéficiant des systèmes les plus sécurisés (parois froides, anti-surchauffe) et de fonctionnalités utiles (filtres anti-odeurs, programmes de cuisson, etc.).

 

Quelques conseils d’utilisation

Afin de prolonger la durée de vie de votre friteuse et de frire vos aliments sans risque pour votre santé ou votre bien-être, il importe de suivre quelques recommandations :

  • Pour éviter que vos frites congelées ne soient trop grasses, cuisez-les de préférence en petites quantités. Car lorsque l’huile est soumise à de fortes variations de température elle a tendance à imprégner d’autant plus les aliments.
  • Evitez de dépasser une température de 190°C, cela peut avoir pour effet d’altérer la qualité de l’huile.
  • Veillez à absorber le trop plein d’huile après la cuisson en déposant vos frites dans un saladier recouvert de papier absorbant.
  • Réutilisable une dizaine de fois, l’huile de cuisson gagne cependant à être filtrée avant chaque nouvel usage.
  • Pour obtenir des frites moins grasses et faciles à digérer, regardez du côté des friteuses à air chaud. N’utilisant que peu d’huile, ces appareils sont simples à nettoyer et permettent une cuisson plus saine.
  • Assurez-vous de la stabilité de votre appareil avant toute utilisation. Dans tous les cas, faites-en sortes que votre friteuse ne soit pas trop près du bord de votre plan de travail.
  • Lorsque l’huile devient sombre et visqueuse et qu’elle dégage beaucoup de fumée lors de la cuisson, cela signifie qu’il est temps de la changer !
  • Les huiles alimentaires sont des polluants nocifs pour les canalisations. Lorsque le temps est venu de renouveler votre huile de cuisson, ne jetez pas l’ancienne dans votre évier afin d’éviter de le boucher. A la place, vous pouvez la déposer dans une déchetterie ou vous renseigner sur les points de collecte spécialisés mis en place par votre municipalité.

     

Les meilleures marques de friteuses

Parmi les meilleurs fabricants de friteuses, c’est sans surprise que l’on retrouve les pionniers du secteur tels que Seb (concepteur de la fameuse Actifry) ou encore Moulinex. Mais d’autres marques comme Brandt, Delonghi ou Magimix sont aujourd’hui de sérieux concurrents. La Multifry de Delonghi tient d’ailleurs la dragée haute au modèle Actifry de Seb.

Vous l’aurez compris, il n’y a donc pas de marque totalement au-dessus des autres mais plutôt quelques entreprises spécialisées dont le catalogue les placent parmi les meilleures friteuses.