Comment choisir son robot cuiseur multifonction ? Guide d’informations et d’achat 2021

Réchauffer, cuire, hacher, mixer… les robots cuiseurs multifonctions vous accompagnent dans toutes vos recettes de cuisine. Plus complets que des robots mixeurs ou pâtissiers, les cuiseurs envahissent nos cuisines en promettant monts et merveilles. Mais comment être sûr de son achat sans se perdre parmi les dizaines d’accessoires et fonctionnalités de ces appareils ? Nous avons détaillé pour vous les critères importants à prendre en compte avant de vous lancer !

Et pour aller plus loin, nos équipes ont étudié la crème des robots cuiseurs multifonctions pour vous faire gagner encore plus de temps !

Pourquoi acheter un robot cuiseur ?

Robot cuiseur multifonction

Nouvelle coqueluche des enseignes d’électroménager, le robot cuiseur multifonction séduit un public large, attiré par sa polyvalence et ses multiples fonctionnalités. En 2016, les ventes ont ainsi augmenté de 19% !

Car ces assistants de cuisine électroniques ne se limitent pas simplement à la découpe des légumes et à la cuisson de vos soupes. Sur la plupart des modèles, vous trouverez des modes de cuisson diversifiés et des accessoires en nombre.

Les meilleurs de ces robots ménagers sont même capables de vous guider à travers chaque étape de vos préparations grâce à leurs recettes intégrées. Plus besoin de sortir votre vieux livre de recettes, tout est indiqué sur un écran digital !

Les meilleurs robots sont capables de mixer, pétrir, battre, émincer, fouetter, chauffer, faire mijoter, cuire à la vapeur… Ainsi, contrairement aux robots mixeurs, ils peuvent prendre en charge vos préparations de A à Z. Ils sont donc destinés aux cuisiniers amateurs qui veulent gagner du temps au quotidien sans pour autant sacrifier la qualité de leur alimentation. Plus besoin de passer une heure à préparer le repas du soir après une journée fatigante, il suffit d’éplucher quelques légumes sans les découper puis de successivement lancer les modes mixage, mijotage et cuisson. Un vrai jeu d’enfant !

Et comme tout se fait dans le même récipient, pas besoin d’accumuler une montagne de vaisselle à chaque utilisation. De nombreux modèles permettent même de passer les accessoires et le bol au lave-vaisselle ! Attention toutefois à ne pas choisir n’importe quel modèle. Les prix allant de 200€ à plus de 1000€, la qualité est très variable.

 

Les différents critères à prendre en compte lors du choix de son robot cuiseur multifonction

Certains éléments sont à prendre en considération avant d’investir dans le premier robot cuiseur venu : puissance, taille, ergonomie… autant de critères qui peuvent chacun faire la différence !

 

La taille de la cuve

La taille de la cuve est souvent déterminante lors de l’achat d’un robot cuiseur. En effet, de celle-ci va dépendre la quantité que vous allez pouvoir préparer pour chaque plat.

Bien évaluer ses besoins

Si vous cuisinez pour une famille nombreuse, mieux vaut ainsi éviter les bols de seulement 1,5 L. On estime que, pour 4 personnes, une cuve d’au moins 2,5 L est nécessaire.

Magimix Cook Expert

Il existe des robots ménagers d’une capacité de 7 L qui se prêtent parfaitement aux repas entre amis ou en famille. D’autres mettent carrément à disposition plusieurs bols de tailles différentes. C’est le cas du Magimix Cook Expert qui embarque trois cuves transparentes de différentes tailles et un bol métallique de 3,6 L. La solution idoine pour les grandes portions !

Cela facilite en outre la préparation de certaines recettes qui nécessitent de nombreux accessoires. Pour des lasagnes, par exemple, vous pouvez émincer carottes et céleri dans le petit bol, préparer la béchamel dans la cuve intermédiaire et hacher la viande dans la plus grande. Il ne vous reste plus ensuite qu’à disposer chaque couche dans le plat.

La puissance du moteur

Autre élément fondamental à ne pas négliger, la puissance du moteur. Car celle-ci peut faire toute la différence si vous envisagez de concocter vous-même la pâte de vos pains ou de vos tartes. Dans ce cas-là, le moteur doit être assez puissant pour mélanger une pâte épaisse. Cela évitera en plus les risques de surchauffe…

Les robots cuiseurs sont généralement équipés de plusieurs niveaux de puissance facilement accessibles sur leur panneau de commandes. On retrouve souvent également une touche « Turbo » comme sur la plupart des robots mixeurs. Celle-ci permet d’atteindre la vitesse maximale en un instant.

L’induction, rapide et sobre

Les appareils à induction font preuve d’une plus grande réactivité et consomment également moins d’énergie que leurs concurrents.

Mais, au-delà de la force de l’appareil, la technologie utilisée pour la cuisson a aussi un rôle à jouer. Ainsi, les appareils à induction peuvent  faire monter la température de cuisson de 30 à 140°C en un clin d’œil pour un gain de temps réel. La puissance de chauffe n’est donc pas à négliger si vous voulez pouvoir faire bouillir rapidement une grande quantité d’eau ou simplement gagner du temps sur vos préparations.

Les types de programme

En règle générale, les robots ménagers les plus chers sont aussi les plus polyvalents. Si beaucoup de robots d’entrée de gamme se limitent au mijotage, aux soupes et à la cuisson vapeur, les meilleurs robots multifonctions affichent un choix beaucoup plus étoffé (sauces, desserts, wok, réchauffage…).

Thermomix Vorwerk

D’autres intègrent également une variété de recettes pré-programmées qu’il ne vous reste plus qu’à suivre à la lettre sur un écran digital. À titre d’exemple, le célèbre Thermomix de Vorwerk est doté de plus de 200 recettes de cuisine pour vous accompagner pas à pas dans la découverte de nouveaux plats.

Le nombre de vitesses

Autre point à prendre en compte : le nombre de vitesse. Si cet élément n’est pas décisif, il peut peser dans la balance. Plus le panel de vitesse sera large, plus vous pourrez cuisiner avec précision. Certains aliments comme les œufs apprécient d’être mélangés en douceur tandis que, pour pétrir une pâte à pain, il faut pouvoir augmenter la vitesse progressivement.

Certains robots chauffants sont également dotés d’un bouton « Pulse » qui permet de passer à la vitesse maximum le temps que vous maintenez votre doigt dessus. Cela peut se révéler utile pour couper ou mélanger grossièrement des préparations ou piler de la glace.

Les accessoires

Si vous pensez que l’on retrouve peu ou prou les mêmes accessoires et fonctionnalités sur tous les robots cuiseurs multifonctions, détrompez-vous ! En la matière, l’offre est souvent très inégale. Certains modèles proposent ainsi un kit pâtisserie bien étoffé quand d’autres mettent plutôt l’accent sur la polyvalence avec une multitude d’ustensiles. Voici une liste des accessoires que l’on retrouve couramment sur ces robots culinaires :

  • checkUn panier vapeur
  • checkUn éminceur
  • checkUn batteur
  • checkUne centrifugeuse ou un extracteur de jus
  • checkUn mélangeur
  • checkUne variété de couteaux (hachoir, couteau à pétrir ou à concasser…)
  • checkUn blender
  • checkUn disque à mouliner
  • checkUne balance de pesée
  • checkUn livre de recettes
  • checkUne râpe à fromage
  • check

Pour compléter cet équipement, certaines machines sont livrées avec un set d’ustensiles pratiques de type spatule, tapis ou fouet. Tous ces accessoires permettent de réaliser des préparations spécifiques. Leur absence peut donc limiter les possibilités de recette… Il est donc important d’établir vos priorités. Si vous êtes fan de gâteaux et de pâtisseries, privilégiez un modèle équipé d’un batteur et d’un mélangeur. Pour une cuisine plus saine, un panier vapeur est un indispensable. L’éminceur est quant à lui apprécié pour râper vos légumes ou en faire des juliennes.

Prise en main et ergonomie

Certes, puissance, capacité et polyvalence sont des critères déterminants dans l’achat d’un robot de cuisine. Mais encore faut-il se sentir à l’aise dans la manipulation de ces appareils complexes. Car si certains modèles s’en tirent par le haut grâce à une ergonomie intuitive et simple, d’autres sont de véritables casse-têtes ! Il serait dommage, faute d’envie, de laisser votre robot prendre la poussière…

Premier conseil : testez le modèle qui vous intéresse avant de craquer. Même si d’apparence certains robots design peuvent sembler faciles à manipuler, cela n’est pas toujours le cas. Mieux vaut donc prendre le temps de parcourir leur interface pour tester la navigation ou la qualité de l’écran tactile le cas échéant. Et pour ne pas rester dépendant du guide d’utilisation ad vitam aeternam, assurez-vous que le panneau de commande est clair et que vous vous y retrouver facilement.

Testez avant d’acheter !

N’hésitez pas à manier les accessoires du robot en testant leurs systèmes d’accroche ou en prenant le bol en main.

Essayez ensuite d’imaginer la place que prendra le robot autocuiseur dans votre cuisine. Ces appareils culinaires sont souvent volumineux et nécessitent un espace suffisant pour cuisiner à l’aise. Le plan de travail doit être assez large pour y installer l’appareil et garder de la place pour éplucher des légumes ou peler des oignons. Même chose en hauteur car l’utilisation d’un blender ou d’un panier vapeur augmente sensiblement la taille du robot. N’oubliez pas non plus de prévoir suffisamment d’espace de rangement pour y regrouper vos ustensiles.

Comme évoqué précédemment dans ce guide, de nombreux modèles disposent en plus de programmes automatiques pour vous aider à réaliser vos recettes. D’autres, à l’inverse, se limitent à un mode manuel ou seulement quelques recettes pré-programmées. Il vous faut donc réfléchir à vos besoins : pas besoin d’aller investir dans le dernier modèle Thermomix quand vous êtes déjà suffisamment autonome en cuisine pour réaliser vous-même de nouvelles recettes.

Enfin, n’oubliez pas qu’un robot cuiseur nécessite souvent un entretien après chaque usage. Chaque utilisation apporte en effet son lot d’accessoires à nettoyer. S’il est difficile de s’affranchir de cette contrainte, sachez que certains modèles permettent de cuire et mixer dans le même bol afin de limiter la vaisselle. D’autres sont dotés d’accessoires et de cuves compatible avec un passage au lave-vaisselle.

Le niveau sonore

Par définition, un robot cuiseur multifonction est un engin sonore. Même si en mode cuisson, il se fait plutôt discret, c’est une toute autre histoire quand il s’agit de broyer, râper, mixer ou presser vos aliments. Mais il y a bruyant et bruyant ! Car en la matière, tous les robots de cuisine ne se valent pas. Certains parviennent à réduire le volume en repensant leur architecture ou en utilisant un moteur à induction plus discret.

Considérez qu’entre 50 et 60 dB en mijotage, un robot cuiseur est plutôt silencieux. En revanche, à pleine puissance, vous trouverez difficilement un appareil capable de descendre sous la barre des 70 dB. Et attention aux modes « Turbo » ou « Pulse » qui font très vite monter le volume !

 

Décibels et bruit

Attention au niveau sonore : 3 dB sont équivalents à un doublement du bruit sonore perçu !

Design et apparence

Si vous êtes plutôt sensible au style de votre cuisine et à l’harmonie entre chaque appareil électroménager, vous devrez prendre en compte le design de votre robot chauffant.

Dans ce domaine, les fabricants tentent de se démarquer en proposant des modèles aux formes atypiques et aux lignes modernes. Magimix, Moulinex ou Kenwood, chacun y va de sa note personnelle pour apporter une touche de design à votre cuisine.

Ainsi, si le Thermomix tente de se distinguer avec un design très arrondi, Kitchenaid mise tout sur l’allure robuste de son robot tout en inox. Ce dernier se décline même en plusieurs teintes de couleurs, du rouge vif au noir foncé en passant par la couleur crème ou grise.

Quel budget pour un robot multifonction ?

Pour les modèles d’entrée de gamme, les prix débutent autour de 200€ et montent jusqu’à 400€. A ce prix-là, l’offre est très basique avec un nombre limité d’accessoires, peu ou pas de recettes intégrées et un bol de petite capacité (de 2 à 3 litres).

Pour obtenir un appareil plus abouti et plus performant, il vous faudra mettre la main au portefeuille. Car l’on trouve malheureusement peu de robots en-dessous de 700€. Mais pour ce prix-là, vous aurez accès aux plus grandes marques du secteur avec des robots de cuisson Kenwood, Moulinex ou Kitchenaid. Design et robustes, ces appareils embarquent de nombreux accessoires, des cuves de bonne capacité, voire même une connexion Wifi pour avoir accès à des centaines de recettes en ligne.

Et pour les plus férus de cuisine pour qui tout cela n’est pas suffisant, il existe des modèles de robots culinaires haut de gamme (plus de 1000€) qui rivalisent d’inventivité et d’innovation. Analysés dans notre comparatif, ces appareils représentent la crème de la crème des robots multifonctions. Faciles à prendre en main, ils vous assistent de bout en bout dans chacune de vos préparations. Leurs multiples accessoires satisfont tout autant les fous de pâtisserie que les accros de cuisine traditionnelle. Batteur en inox, balance intégrée, panier vapeur… tous les ustensiles de cuisine sont réunis dans un seul robot ! Sans compter tous les modes de cuisson (mijotage, sauce, cuisson basse température, etc.) mis à votre disposition…

Quelques conseils d’utilisation

Un robot culinaire est bien souvent difficile à appréhender de prime abord. Pour rentabiliser pleinement votre investissement, certains gestes sont donc particulièrement recommandés :

  • Assurez-vous que la notice de votre robot cuiseur est bien en français. Si ce n’est pas le cas, vous risquez de passer des heures à en déchiffrer le fonctionnement.
  • Vérifiez que tous les accessoires sont bien compatibles avec le passage en lave-vaisselle avant de les y envoyer. Certains ustensiles supportent mal le passage en machine et risquent de rouiller avant l’heure. Pour ces derniers, un peu d’eau savonneuse fait souvent l’affaire.
  • N’utilisez pas d’autre cuve que celle livrée avec l’appareil. Vous risqueriez d’endommager votre robot.
  • arrow-rightPour nettoyer le couvercle en profondeur, munissez-vous d’une brosse à poils longs. Et, si possible, retirez le joint hermétique pour y débusquer les saletés incrustées.
  • arrow-rightPour éliminer les mauvaises odeurs, remplissez la cuve à moitié avec quelques gouttes de citron et lancez le programme vapeur. 
  • arrow-rightNe plongez pas le socle de l’appareil dans l’eau. Le moteur pourrait ne pas apprécier. Pour le nettoyer, mieux vaut employer un simple chiffon humide et un torchon sec.