Comment choisir son congélateur? Guide d’informations et d’achat – 2017

Devenu un indispensable de nos cuisines, les congélateurs se déclinent aujourd’hui en une multitude de modèles différents, du mini congélateur cubes à l'imposant congélateur coffre en passant par le modèle de type armoire. 

Leur prix variera évidemment en fonction de leur taille mais pas seulement. Le type de froid, les fonctionnalités et le niveau sonore ont aussi un impact sur la facture finale de votre congélateur.

Et si vous ne savez toujours pas quel modèle privilégier, fiez-vous à notre top 10 des meilleurs congélateurs !

Les dimensions et le type de congélateur

La taille et le type de congélateur sont les premiers éléments à prendre en compte avant de faire votre achat. En effet, chaque foyer a des besoins différents et c’est pour cette raison que les fabricants d’électroménager ont développé des formats particuliers.

Pour faire votre choix, tout va dépendre de la quantité de denrées que vous comptez congeler et du nombre de personnes composant votre foyer. La place disponible dans votre logement et vos préférences personnelles sont aussi des éléments à prendre en compte avant de prendre une décision. On dénombre 5 types de congélateurs :

Le congélateur cube 

Ce mini congélateur a pour atout principal sa petite taille qui lui permet de trouver facilement sa place en-dessous d’un plan de travail ou dans un coin de votre cuisine. En revanche, sa capacité ne dépasse rarement les 60-70 litres.

C’est pourquoi ce petit congélateur est plutôt recommandé pour une personne seule ou pour y stocker uniquement quelques denrées.

Le congélateur top

Congélateur top

À mi-chemin entre le congélateur cube et l’armoire, ce petit congélateur convient parfaitement pour une utilisation ponctuelle pour un couple ou une petite famille.

Avec une capacité comprise entre 80 et 100 L en moyenne, il est souvent muni de tiroirs qui facilitent le rangement de vos aliments.

Le congélateur armoire 

Congélateur armoire

Deux fois plus grand qu’un modèle compact, ce congélateur ressemble à s’y méprendre à un réfrigérateur. Tourné à la verticale, il prend peu d’espace au sol et bénéficie souvent de nombreux rangements qui facilitent l’organisation de vos aliments surgelés.

Idéal pour une cuisine spacieuse, il peut, selon le modèle, stocker jusqu’à 450 litres de denrées. Amplement suffisant pour une famille avec enfants.

Le congélateur encastrable

Congélateur encastrable

Conçu sur le modèle des congélateurs compacts ou armoires, ce congélateur s’intègre de manière harmonieuse dans votre cuisine. On le retrouve souvent dans des cuisines toutes équipées caché derrière une porte. Sa capacité varie souvent de 70 à 200 litres, ce qui en fait une bonne alternative pour les petites familles ou les couples sans enfants.

Le congélateur coffre

Congélateur coffre

Le modèle le plus spacieux mais aussi le plus volumineux. Sa taille le prédispose plutôt à une installation dans un garage ou une cave. À l’intérieur, pas de tiroirs mais de larges paniers et un espace qui peut atteindre jusqu’à 600 litres ! C’est la solution idéale pour les grandes familles ou les cohabitations de plus de 4 personnes.

Tourné à l’horizontal, il ne nécessite pas de s’accroupir grâce à son ouverture par le dessus. Par contre, il vous faudra vous pencher très bas pour saisir la nourriture cachée au fond du coffre.

Les différents critères à prendre en compte dans le choix de son congélateur

Il existe des centaines de différences entres les appareils de chaque marque (et de chaque gamme de prix...)

Avec ce dossier, nous vous donnons un aperçu des critères / options / modes de fonctionnement essentiels pour vous aider à sélectionner un appareil qui correspond réellement à vos besoins.

La capacité du congélateur

Celle-ci dépendra bien évidemment de votre usage personnel mais comptez généralement sur un minimum de 50 litres par personne. Si vous consommez beaucoup de produits congelés, partez plutôt sur une contenance de 70 L.

À titre d’exemple, pour une famille de 4 personnes, un congélateur de type armoire ou coffre de 250 L devrait faire l’affaire. Mais pour 2 ou 3 personnes, visez plutôt une capacité de 150 à 250 L. Enfin, une personne seule se contentera généralement d’un petit congélateur d'une contenance maximale de 150 L.

Le type de froid

Plusieurs technologies différentes équipent les congélateurs et déterminent leurs performances de refroidissement ainsi que leur prix.

Le froid statique

Froid statique

Ce système traditionnel est le plus courant. Le froid est libéré naturellement dans l’appareil avec pour effet une répartition de l’air froid dans la partie basse et de l’air chaud en amont du congélateur.

De ce fait, il est important de stocker au fond de l’appareil les aliments qui se conservent le plus longtemps et dans la partie haute les denrées destinées à être consommées rapidement.

Moins onéreux que le froid ventilé, ce système nécessite en revanche un dégivrage manuel régulier.

Le SmartFrost (armoires) / StopFrost (coffres)

À mi-chemin entre le froid statique et le froid ventilé, ce système utilise des conduites d’évaporation disposées à l’intérieur des parois du congélateur pour refroidir la cavité et réduire la formation de givre jusqu’à 80%.

Des économies non négligeables

Le SmartFrost ou StopFrost facilitent beaucoup l’entretien et génèrent également des économies d’énergie substantielles. Nombre des appareils qui en sont équipés affichent d’ailleurs généralement une classe énergétique A++ ou A+++ !

Le froid ventilé ou « no frost »

Froid ventilé

Avec cette technologie, une turbine propulse l’air de façon uniforme dans la cavité tandis qu’un évaporateur le débarrasse de toute son humidité. Conséquences : la température reste homogène et la corvée de dégivrage n’est plus nécessaire.

En revanche, la consommation est plus élevée qu’avec un modèle à froid statique puisqu’il faut traiter l’air en permanence. De plus, cette technologie n’est disponible que pour les modèles armoire.

La consommation du congélateur

Pour vous faire une idée du coût à l’usage d’un congélateur, il vous suffit de vous référer à son étiquette énergétique. Cette dernière donne plusieurs indications sur le produit telles que sa classe énergétique, son volume sonore ou encore son volume utile.

Concernant la classe énergétique, la notation s’échelonne de A+++ à G. Mais vous ne trouverez plus de congélateurs notés B ou D depuis 2014 et la nouvelle réglementation qui stipule que la norme minimale en termes de consommation énergétique est le niveau A.

Des économies à long terme

Si vous souhaitez réellement un appareil qui sorte du lot en termes de consommation énergétique, visez plutôt ceux dont l’étiquette énergétique indique un niveau de consommation A++, voire A+++.

La classe climatique

Si vous vivez en France métropolitaine, vous n’avez pas vraiment besoin de vous préoccuper de cette mention compte tenu du climat tempéré qui y prédomine.

En revanche, si vous résidez dans des régions tropicales ou très froides, les conditions climatiques vont déterminer en partie votre achat. Il existe en effet 4 classes climatiques :

  • SN : la classe tempérée élargie de 10 à 32°C
  • N : la classe tempérée de 16 à 32°C
  • T : La classe tropicale de 16 à 43°C
  • arrow-right
    ST : la classe subtropicale de 16 à 38°C

Ces catégories indiquent les températures minimum et maximum auxquelles l’appareil peut être soumis sans rencontrer de dysfonctionnements. Si vous vivez dans une région où le thermomètre côtoie régulièrement les extrêmes ou que votre congélateur est placé dans une pièce exposée au soleil, vérifiez que sa classe climatique est bien adaptée.

L’autonomie de l'appareil

C’est une donnée souvent ignorée mais qui peut se révéler cruciale si vous êtes souvent soumis à des coupures d’électricité. Le nombre d’heure d’autonomie indique le temps pendant lequel vos aliments congelés seront préservés en cas d’absence de courant. Selon le type de congélateur, l’autonomie peut varier de 10 heures à 4 jours !
La force de congélation

Tout appareil de refroidissement affiche un nombre d’étoiles auxquelles il peut être utile de se référer pour connaître le type de conservation.

Sachant que chaque étoile équivaut à -6°C, un simple freezer n’en possèdera qu’une ou deux tandis qu’un véritable congélateur en aura obligatoirement 4.

Ces derniers doivent ainsi être capables, pour un volume de 100 L, de congeler 6,5 kg d’aliments à cœur (-18°C) en moins de 24 heures.

Le niveau sonore

Si vous ne disposez pas d’un cellier ou d’un garage pour y entreposer votre congélateur, il y a des chances pour que votre congélateur finisse dans votre cuisine. Si c’est le cas, vous aurez tout intérêt à vérifier le volume sonore du modèle de votre choix avant d’en faire l’acquisition.

Tout comme un réfrigérateur, un congélateur fonctionne en permanence et le bruit de fond qu’il génère peut vite devenir agaçant. Pour éviter ce désagrément, optez de préférence pour un appareil silencieux ne dépassant pas les 40 décibels.

Les fonctionnalités possibles du congélateur

Une fois que vous connaissez un peu plus précisément le congélateur qu’il vous faut, il vous faut encore faire le tri parmi les centaines de modèles similaires vendus par les constructeurs.

Pour les différencier, il peut être intéressant de détecter les options pratiques disponibles. Ces fonctionnalités divergent d’un appareil à l’autre et permettent aux marques de se distinguer en prenant en compte les besoins spécifiques des consommateurs.

Parmi toutes ces fonctions, on retrouve souvent :

  • check
    Une alarme visuelle ou sonore qui indique une porte mal fermée ou une température anormale.
  • check
    Une fonction super congélation ou « super freeze ». Celle-ci assure une descente en température plus rapide lorsque vous insérez une grande quantité de denrées à la fois. Une fonctionnalité assez peu utile compte tenu du fait que la plupart des aliments stockés dans un congélateur sont déjà surgelés…
  • check
    Un thermostat digital pour régler la température voulue avec précision.
  • check
    Un mode économie pour réduire la facture énergétique.
  • check
    Une sécurité qui bloque la porte pour éviter qu’un enfant en bas âge ne s’y retrouve enfermé.
  • check
    Une porte réversible : utile dans le cas d’un congélateur armoire ou top pour adapter le sens d’ouverture en fonction de la configuration de votre cuisine.
  • check
    Une poignée dépression pour faciliter l’ouverture du congélateur. Elle supprime l’effet ventouse et permet une ouverture tout en douceur sans devoir forcer.

Quel budget pour un congélateur ?

Les prix des congélateurs sont suffisamment variés pour permettre à tout un chacun de trouver le modèle adapté à ses besoins et à ses moyens. Les prix varient principalement en fonction de la capacité de l’appareil, du type de froid utilisé, du niveau de consommation et des fonctionnalités disponibles.

Ainsi, il est aujourd’hui tout à fait possible de trouver des congélateurs basiques de type coffre ou armoire à partir de 200€. Comme toujours, un modèle encastrable sera beaucoup plus onéreux mais aura l’avantage de s’intégrer parfaitement dans votre cuisine et de diminuer le volume occupé. Les plus petits budgets trouveront également leur bonheur en-dessous de 100€ mais uniquement pour un usage occasionnel et pour de petites quantités d’aliments.

Pour obtenir un bon rapport qualité / prix il est conseillé d’investir de 300 à 400€. Mais si vous souhaitez faire un usage intensif de votre congélateur, sachez que certaines marques proposent des modèles XXL à partir de 500€. Et si vous en avez les moyens, il existe des appareils haut de gamme qui mettent l’accent sur les finitions, les options et la qualité de congélation.

Les conseils pour une utilisation optimale

Maintenant que vous êtes en possession d’un congélateur, il est impératif de connaître quelques règles pour en faire une utilisation judicieuse :

  • Installez-le à distance du mur (quelques centimètres) pour laisser l’air circuler librement.
  • Organisez votre congélateur de manière à avoir facilement accès aux aliments à consommer rapidement. Placez ainsi les denrées les moins sensibles au fond et les autres au-dessus ou dans un tiroir facile d’accès. En ce qui concerne poisson, viande et charcuterie, mieux vaut les stocker côte à côte.
  • Mieux vaut un congélateur bien rempli en permanence. En cas de coupure d’électricité, cela permet de conserver une température basse plus longtemps.
  • Pour éviter une surconsommation énergétique, ne laissez pas la porte ouverte trop longtemps et placer votre appareil dans une pièce non chauffée comme un garage ou une cave. En effet, plus la température extérieure est élevée, plus l’appareil consommera d’électricité pour se maintenir à la bonne température.

Voici également quelques trucs et astuces pour éviter tout risque d’intoxication ou de mauvaise conservation :

  • Congeler rapidement les aliments sensibles comme les viandes et poissons permet d’éliminer tout risque d’intoxication alimentaire.
  • Assurez-vous que la température ne monte jamais au-dessus de -18°C pour une conservation optimale de vos aliments.
  • Vérifier le délai de conservation maximale de vos aliments évite de le dépasser.
  • Eviter de congeler les aliments les plus sujets à la prolifération des bactéries comme la viande hachée ou les laitages diminue grandement les risques d’intoxication alimentaire.
  • Enfermer chaque denrée dans un contenant hermétique empêche le passage de l’air et la formation de givre qui risquent de les abîmer.
  • Asperger les fruits ayant tendance à noircir – comme les pommes – de jus de citron avant de les congeler permet de les préserver plus longtemps.

Peut-on réparer un congélateur ?

Que faire lorsque votre congélateur tombe en panne ? Si la garantie fonctionne encore et que vous possédez un appareil sous format cube ou top, un aller-retour au service après-vente devrait vous permettre de régler le problème à moindre frais.

Attention à la garantie

Si le congélateur n’est plus sous garantie, il vous faudra débourser de l’argent pour payer le coût de l’intervention et les pièces à changer.

Si vous avez payé votre appareil moins de 100€, une intervention ne sera pas nécessairement intéressante. Et si votre congélateur est trop volumineux pour être déplacé en magasin, il vous faudra payer le déplacement d’un technicien (environ 80€).

Avant de sortir votre porte-monnaie, quelques vérifications s’imposent. Si le problème concerne un dysfonctionnement de la température de l’appareil, jetez d’abord un œil sur le thermostat puis vérifiez les joints. Avec le temps, ceux-ci peuvent se rigidifier et menacer l’étanchéité du congélateur. Il suffit alors simplement de les remplacer pour retrouver les performances habituelles.

Parmi les pièces pouvant être changées à la maison, il est possible de trouver joints, thermostat et cordon d’alimentation dans le commerce. Leur remplacement ne nécessite pas de connaissances particulières. Toutefois, selon les marques, vous n’aurez pas toujours les mêmes chances de retrouver ces composants dans le commerce…

À noter qu’en dehors de ces cas bien précis, il est impératif de faire appel à un expert en cas de panne. En effet, la présence de gaz réfrigérant inflammable rend toute manipulation hautement risquée.