Comment choisir sa cave à vin ? Guide d’informations et d’achat – 2017

Quand l’espace vous manque et que vous ne savez plus où mettre vos bouteilles de vin, il devient nécessaire d’investir dans une armoire à vin. Pratiques et fonctionnelles, elles conservent vos crus dans des conditions optimales pour en apprécier tous les aromes. Mais toutes les caves à vin ne se valent pas et c’est pourquoi nous avons réuni ici les principaux critères pour faire le bon choix.   

Retrouvez également notre comparatif des meilleures caves à vin. La crème de la crème des caves de service, caves de vieillissement et mini caves à vin a été soigneusement sélectionnée par nos équipes !

Le type de cave à vin

Différentes sortes de caves à vin existent qui s’adressent à un public plus ou moins averti. Du complet néophyte à l’œnologue avisé, il y en a pour tous les goûts.  

La cave de service

cave à vin de service

Ces petites caves sont parfaites pour la conservation de vins jeunes de 2 à 3 ans. Grâce à un compresseur, elles régulent la température à l’intérieur de l’armoire pour garder vos vins à la température idéale de service. Les bouteilles y sont de plus allongées, ce qui permet au bouchon de liège de rester bombé et d’empêcher ainsi l’air de pénétrer.

Capables de contenir de 6 à 52 bouteilles, elles prennent peu d’espace et trouvent facilement leur place sous un plan de travail ou dans un passage.

De nombreux modèles sont disponibles en ligne ou en magasin et se distinguent essentiellement par leur capacité de stockage, leur thermostat et leurs finitions (clayettes en bois ou inox, éclairage Led, etc.).

La cave de vieillissement

cave à vin de vieillissement

Ce type de cave s’adresse à un public averti volontiers collectionneur. Comme son nom l’indique, il s’agit ici de conserver des vins de garde sur plus d’une décennie. L’idée est de reproduire les conditions de conservation d’une véritable cave en jouant sur la température mais également sur la qualité de l’air, la stabilité des bouteilles ou l’hygrométrie.

Plus volumineuse que la cave de service, l’armoire de vieillissement permet de conserver de 50 à 500 bouteilles dans des conditions optimales.

Idéalement, sa porte est pleine afin de protéger les bouteilles de la lumière tandis qu’un registre de cave est souvent mis à disposition pour garder en mémoire les informations essentielles sur vos millésimes.   

La cave polyvalente (ou multi-température)

Cave à vin polyvalente

Comme son nom l’indique, cette cave de service dispose de plusieurs niveaux de température. Grâce à sa structure compartimentée, elle est ainsi capable de mettre à bonne température plusieurs vins différents. Car si un vin d’Alsace se sert plutôt à 10°C, il en va autrement des vins très tanniques comme les Bordeaux (servis à 17-18°C).

C’est donc la cave idéale pour mettre plusieurs bouteilles à température de service en prévision d’un repas entre amis ou en famille. 

De l’apéritif au dessert, vous pourrez servir vins blancs, rouges et rosés dans les meilleures conditions possibles.

Les différents critères à prendre en compte lors du choix de votre cave à vin

Température intérieure, exposition à la lumière, capacité... voici tous les éléments à considérer avec attention avant votre achat. 

La capacité

Que vous envisagiez de développer une belle collection de bouteilles ou simplement d’entreposer quelques vins avant dégustation, il existe des modèles pour tous les besoins. Cependant, le prix et la taille de la cave varieront beaucoup en fonction de sa contenance.

Si vous recherchez une petite cave pour mettre à température vos bouteilles avant de les servir, une cave de service fera l’affaire. Certains modèles abordables proposent des capacités allant de 6 à 50 bouteilles, ce qui est largement suffisant pour conserver des vins jeunes dans une perspective de court terme.  

Capacité : mieux vaut prévenir que guérir

Si vous vous lancez avec passion dans l'oenologie, vous aurez tout intérêt à partir sur une cave de taille confortable pour éviter de vous retrouver coincé par manque d'espace.

En revanche, si vous vous lancez avec passion dans l’œnologie ou que vous n’avez plus assez d’espace pour entreposer vos nombreux crus, les armoires de vieillissement devraient mieux vous convenir. S’il existe des armoires de capacité moyenne de 50 à 100 bouteilles, mieux vaut anticiper vos besoins en réfléchissant sur le long terme (plus de 10 ans). Certaines marques proposent des appareils de grande capacité pouvant contenir jusqu’à 500 bouteilles. Seul bémol : la place occupée par ces mastodontes.

La température

La température dans la cave à vin est un point essentiel pour permettre à vos crus de se conserver tout en développant leur plein potentiel. La fourchette doit être en principe comprise entre 10 et 14°C avec une marge maximum de 2 à 3°C. Une température trop faible nuira au processus naturel de vieillissement du vin. En revanche, une chaleur excessive aura pour effet d’accélérer le mûrissement du vin mais également de limiter son potentiel de garde…

Il est donc nécessaire de garder un œil sur le thermostat de la cave mais aussi de le moduler selon le type de vin stocké car tous ne se boivent pas à la même température. Si les vins rouges légers se boivent à température modérée (11 à 14°C), il en va autrement des bordeaux rouges qui se dégustent volontiers à 17 ou 18°C.

Lors de votre achat, privilégiez un thermostat électronique, plus ergonomique et précis que le thermostat mécanique.  La plupart des modèles récents, même d’entrée de gamme, en sont aujourd’hui équipés.

Le taux d'hygrométrie

Aussi essentiel que le niveau de température à l’intérieur de la cave, le taux d’humidité, aussi appelé taux d’hygrométrie, doit être étroitement surveillé. En effet, s’il est trop bas, il risque d’assécher le bouchon de liège et de provoquer une oxydation précoce du vin.

Pas de souci en revanche en cas d’excès d’humidité si ce n’est que les étiquettes de vos bouteilles risqueront de devenir illisibles.

Afin de contrôler au mieux le degré d’humidité, il est nécessaire de disposer d’un hygromètre. Des parois en métal granuleux favorisent quant à elles une meilleure répartition de l’humidité interne. Et si malgré tout vous constatez une baisse de l’hygrométrie, il vous suffit d’installer un petit contenant d’eau en hauteur à l’intérieur de la cave. Ainsi, étant plus lourd que l’air sec, l’air chargé d’humidité descendra dans la cavité et rétablira le bon taux d’hygrométrie.

L'opacité

Moins gênante pour une cave de service, la lumière est l’ennemie des armoires de vieillissement. En effet, elle peut sévèrement détériorer la qualité d’un vin à la longue et lui donner un « goût de lumière » désagréable. Elle est donc à proscrire dans le cas d’une conservation de vin à maturation lente.

La vitre teintée : le compromis design

Si votre cave à vin trône fièrement dans votre cuisine ou salon, vous pourriez préférer une vitre à la place d'une porte pleine. Il existe pour cela des modèles teintés qui protègent des UV et protègent donc le vin. 

Heureusement, la plupart des armoires de vieillissement sont dotées de portes pleines qui assurent une opacité totale à l’intérieur de l’appareil.

La consommation énergétique

Si ce critère n’influencera pas la qualité de votre vin, il peut avoir un impact significatif sur vos finances. Heureusement, depuis 2012, la législation européenne soumet les caves à vin au même système de classe énergétique que pour les machines à laver ou les lave-vaisselles.

Le classement s’échelonne de A+++ (la meilleure note) à G. Pour connaître la classe d’une cave à vin, il suffit de se reporter sur son étiquette énergétique

Etiquette énergie


Toutefois, cet indice de consommation énergétique n’est valable que si le lieu d’installation de l’appareil est conforme à sa classe climatique. On dénombre 6 classes distinctes qui indiquent dans quelle fourchette de température l’appareil fonctionnera correctement :

La classe SN, dite « tempérée élargie ». Indique une température ambiante de minimum 10°C et de maximum 32°C.

  • check
    La classe SN-ST, dite « tempérée élargie à subtropicale » (10 à 38°C)
  • check
    La classe SN-T, dite « tropicale élargie » (10 à 43°C)
  • check
    La classe N, dite « tempérée » (16 à 32°C)
  • check
    La classe ST, dite « subtropicale » (16 à 38°C)
  • check
    La classe T, dite « tropicale » (16 à 43°C)

Si vous vivez dans un lieu régulièrement soumis à de fortes chaleurs et que votre appareil porte la mention « classe tempérée élargie », il est probable que votre facture énergétique grimpera rapidement car l’appareil devra compenser la hausse de température. Attention également, en cas d’absence, de maintenir une température suffisante dans votre intérieur. Une baisse trop brutale et sévère pourrait endommager vos vins.

En règle générale, veillez à conserver une température extérieure supérieure à 12°C. Et si cela n’est pas possible, sachez qu’il existe des modèles dotés d’une fonction de régulation chaud/froid. Celle-ci permet de maintenir un niveau de chaleur suffisant dans la cavité en toutes circonstances.

Le type de rangement

La manière d’entreposer vos bouteilles est un élément important sinon primordial dans le choix d’une cave à vin. Si vous possédez une collection importante de vins, il faut pouvoir y avoir accès de manière ordonnée et fonctionnelle.

En premier lieu, il faut savoir que les chiffres concernant la capacité des caves à vin sont basés sur des bouteilles de type bordelaise. Si vous êtes plutôt amateur de vins d’Alsace ou de bourgognes, la contenance de l’appareil sera différente.

Le choix des clayettes est un critère à peser car l’empreinte de ces supports peut différer selon les modèles. Il en existe trois variétés, en bois traité ou bien en métal :

  • Les clayettes coulissantes. Elles permettent de ranger vos bouteilles à l’unité pour un accès facile.
  • Les clayettes de présentation. Elles donnent un aperçu rapide des vins conservées tout en permettant de remettre dans l’armoire des bouteilles déjà entamées.
  • Les clayettes à empilage. Elles permettent de stocker de nombreuses bouteilles en les empilant les unes sur les autres.

Vous l’aurez compris, c’est votre niveau de consommation et la taille de votre cave qui détermineront le type de clayette adapté à vos besoins.

Le niveau sonore

Il est inévitable que votre cave à vin génère un minimum de bruit. Cela est dû à l’action du compresseur qui régule la température intérieure. Le bruit est, comme sur un réfrigérateur, caractérisé par un bourdonnement sourd. Si vous entendez des cliquetis ou des bruits métalliques, vérifiez que le compresseur est bien fixé sur ses supports en caoutchouc.

Connaître le niveau sonore de votre cave à vin

L'étiquette énergie indique clairement le niveau de bruit émis par chaque modèle de cave à vin. Pratique pour faire un choix éclairé !

Si le niveau sonore vous gêne, déplacez votre cave dans un couloir ou une pièce isolée. Autrement, il existe des modèles encastrables pour cuisines équipées plus silencieux. De nombreux appareils proposent également des systèmes anti-vibrations qui permettent de réduire le volume sonore à moins de 40 décibels. 

Les fonctionnalités pratiques

La plupart des marques se distinguent à travers les fonctionnalités dont elles équipent leurs appareils. Si elles tendent à faire grimper les prix, ces fonctions peuvent réellement améliorer la conservation du vin.

  • check
    Le filtre à charbon actif. Il permet de recycler l’air et de garantir sa fraîcheur. Un air vicié peut dégrader les qualités gustatives d’un vin.
  • check
    Le système anti-vibrations. Il protège vos vins des secousses et tremblements qui peuvent briser les molécules et altérer vos précieux crus.
  • check
    Le registre de cave. Il permet de tenir à jour la composition de votre cave en vous informant sur l’année, la provenance et le nombre de vos bouteilles.
  • check
    La sonde hygrométrique. Elle vérifie en permanence le niveau d’humidité.
  • check
    La fonction hiver. Elle régule la température intérieure en fonction de la chaleur ambiante. Même en cas de surchauffe ou de chute des températures, elle garantit une température toujours stable dans la cave.
  • check
    La serrure de verrouillage. Protège du vol vos plus précieuses bouteilles.

Quel budget pour une cave à vin ?

Difficile de fixer un prix de référence tant la variété de modèles est grande. Ainsi, les prix iront du simple au double selon que vous investissez dans une cave de service d’une capacité de 10 bouteilles ou une armoire de vieillissement de de plus de 100 bouteilles. Les principaux critères dans la détermination du prix d’une cave sont donc :

  • Le type d’appareil : cave de service, cave polyvalente ou armoire de vieillissement.
  • La capacité : de 10 à 500 bouteilles.
  • Les fonctionnalités : registre de cave, filtre à charbon, éclairage intérieur, nombre de clayettes, etc.

De manière générale, les modèles d’entrée de gamme (en-dessous de 400-500€) sont des caves de service. La différence de prix se fait essentiellement sur la capacité de l’appareil et sur l’amplitude du thermostat.

Au-dessus de ce prix, vous trouverez les premiers modèles d’armoire à vieillissement avec des capacités souvent supérieures à 100 bouteilles. Ces caves sont parfois équipées de fonctionnalités pratiques comme un registre de cave ou un filtre à charbon.

Passés les 800-1000€, on rentre dans la catégorie haut de gamme avec des armoires de vieillissement dotées des technologies les plus développées afin de conserver vos vins dans des conditions optimales. Capables de contenir jusqu’à 500 bouteilles, elles peuvent disposer de rangements multi-températures qui modulent la température en fonction de chaque type de vin ! Systèmes anti-vibrations et portes pleines sont également de mises afin de préserver tous les arômes de vos grands crus.

Quelques conseils pratiques

Maintenant que vous êtes en possession de votre nouvelle cave à vin, il vous faut connaître quelques astuces pratiques pour en faire bon usage. Voici quelques conseils qui vous aideront à conserver votre vin dans les meilleures conditions possibles :

  • Maintenez une température comprise entre 10 et 14°C dans votre armoire à vin.
  • Ajustez le niveau d’hygrométrie pour un taux d’humidité compris entre 50 et 90%.
  • Favorisez une bonne circulation de l’air dans la cave à vin.
  • Veillez à ce que l’appareil ne soit pas soumis à des vibrations.
  • Installez de préférence votre cave à vin dans un lieu frais mais évitez de la placer dans votre garage car les vapeurs d’essence peuvent endommager le vin.
  • Contrôlez régulièrement le compresseur de votre appareil afin de vous assurer qu’il ne génère aucune vibration lors de sa mise en route.
  • Pour une armoire de vieillissement, préférez un modèle équipé d’une porte pleine et placez-le de préférence dans un lieu sombre et bien isolé.
  • Pour un rangement optimal, disposez vos vins de garde dans la partie basse de votre cave et les vins jeunes dans la partie supérieure. Cela vous évitera de devoir manipuler trop souvent vos meilleurs crus et donc d’améliorer leur vieillissement.
  • Par soucis esthétique, sachez qu’il existe des caves de service dotées de portes vitrées et de clayettes boisées conçues pour mettre en valeur vos bouteilles.  

Enfin, les thermostats électroniques permettant aujourd’hui de faire des réglages précis, il est désormais possible de réguler la température selon le type de vin :

  • De 11 à 14°C pour les vins rouges légers
  • De 15 à 16°C pour les bourgognes rouges
  • De 17 à 18°C pour les bordeaux rouges
  • arrow-right
    De 7 à 9°C pour les vins blancs sucrés
  • arrow-right
    De 8 à 10°C pour les vins rosés et les blancs secs
  • arrow-right
    De 10 à 12°C pour les champagnes