Comment choisir son barbecue ? Guide d’information et d’achat 2017

Lorsque l’été pointe enfin le bout de son nez, les effluves de viandes grillées se font de nouveau sentir dans les terrasses et les jardins. C’est souvent à ce moment donné que l’on réfléchit à investir soi-même dans un barbecue. Mais difficile d’y voir clair dans la jungle des appareils de cuisson d’extérieur. Barbecue gaz, barbecue charbon, barbecue électrique, mini barbecue, barbecue plancha... lequel faut-il privilégier ? Et entre les barbecues Weber, Tefal ou Lagrange, quelle marque apparaît la plus fiable ?

Pour vous aider à faire votre choix, les équipes de SmartElectro ont listé les différents critères à prendre en compte lors de votre achat. Energie, entretien, ergonomie… tous ont été passés à la loupe ! Et pour vous faire gagner encore plus de temps, nos experts ont répertorié les meilleurs barbecues dans un comparatif complet !

Pourquoi investir dans un barbecue ?

Commençons par nous poser la première question : pourquoi, en effet, acheter un barbecue ? La réponse à cette question va vous permettre de cibler l’usage que vous prévoyez d’en faire et d’identifier par la suite le modèle le mieux adapté. Il faut donc déterminer :

  • check
    La fréquence d’utilisation de votre appareil de cuisson. Car si vous comptez en faire un usage intensif, mieux vaut alors investir dans un barbecue de milieu de gamme, voire même haut de gamme.
  • check
    Le type d’aliment que vous souhaitez y faire cuire. Viandes, légumes ou poissons ne s’accommodent pas tous du même type de cuisson. Si vous visez principalement brochettes et grillades, un barbecue disposant d’une simple grille de cuisson sera amplement suffisant. A l’inverse, les plus férus de gastronomie apprécieront la présence d’une plancha, d’une pierrade ou d’un couvercle pour varier les recettes et les plaisirs.
  • check
    L’espace dont vous disposez. Paramètre important à prendre en compte car, du barbecue au large plan de travail au petit grill sans pieds, l’offre varie énormément. Sur un grand terrain, vous pourrez vous permettre d’installer un barbecue fixe tandis que, sur un balcon, vous n’aurez que le choix d’un appareil électrique de petite taille.
  • check
    Le nombre de convives moyen à votre table. Il est fondamental de savoir pour combien de personnes vous prévoyez de cuisiner afin de déterminer la bonne surface de cuisson.
  • check
    Vos goûts personnels. Si vous n’envisagez que la cuisson au charbon de bois, votre choix se portera uniquement sur les modèles à charbon. En revanche, pour ceux qui aiment garder un contrôle précis sur la cuisson, le gaz est plus recommandé. Quant au barbecue électrique, il allie simplicité et facilité d’utilisation. À vous de décider !
  • check
    Votre budget maximum. Les prix variant de 30€ à 2000€, mieux vaut prévoir un budget !
  • check
    Le style de votre habitation. A l’instar de nombreux appareils dédiés à la cuisine, il y a aujourd’hui des barbecues pour tous les goûts et les couleurs. Vous aurez ainsi le choix entre plusieurs types de matériaux (fonte, béton, inox, etc.) et de styles différents (fixe, à roulette, sans pieds…).  

Les différents types de barbecues

C’est l’étape à ne pas manquer si vous voulez gagner du temps et repérer d’office les modèles les plus en accord avec vos goûts. On dénombre globalement trois types de barbecues avec, depuis peu, quelques variantes moins répandues.

Le barbecue à charbon

Barbecue charbon

Grand classique traditionnel, le barbecue à charbon bénéficie toujours d’une certaine aura dans l’univers des brochettes et des grillades. Ce modèle à charbon de bois donne aux aliments un goût typique de fumé et de braise que l’on ne retrouve nulle part ailleurs.

Il donne aussi l’occasion d’accomplir le fameux rituel de l’allumage et de la dégustation de l’apéritif pendant la phase de préparation. C’est pourquoi, encore aujourd’hui, certains d’entre nous ne jurent que par lui.

Toutefois, depuis quelques années, le barbecue à charbon a moins bonne presse. Sont notamment mis en cause la toxicité des fumées libérées lors de la cuisson. Pour nombre d’entre nous, le barbecue au gaz apparaît dès lors comme une alternative crédible. L’entretien est aussi régulièrement pointé du doigt. Il faut en effet attendre que les braises aient refroidi avant de pouvoir se lancer dans un nettoyage fastidieux.

Pour conjurer ce déclin, les fabricants de barbecues tentent donc de séduire les consommateurs en modernisant leurs appareils. Espace plancha ou wok, double plan de travail, couvercle « four », roulettes multidirectionnelles… les modèles à charbon se déclinent désormais dans une multitude de formats avec un large choix d’équipements additionnels. Et pour faciliter l’allumage, certaines marques comme Weber, ont même mis en place d’ingénieux systèmes de démarrage comme la cheminée d’allumage. Celle-ci permet d’obtenir des braises en un temps record et de manière simple. De quoi réfléchir à revenir à la cuisson au charbon ?

Le barbecue au gaz

Barbecue gaz

Grand concurrent du barbecue au charbon de bois, le barbecue au gaz a plus d’un atout. Simple à manipuler et plus sain que la cuisson au charbon, ce type d’appareil séduit de plus en plus les amateurs de viande grillée.

Ses grilles métalliques ou ses plaques sont chauffées par un ou plusieurs brûleurs alimentés par une bouteille à gaz de type propane ou butane. 

Un espace pour stocker la bouteille est généralement prévu pour des raisons de sécurité et de praticité. Et, en l’absence de charbon, aucun risque direct pour la santé !

Pour le mettre en route, rien de plus simple. Il suffit d’appuyer sur un bouton pour obtenir de belles flammes puis de patienter quelques minutes pour laisser le temps au grill d’atteindre la bonne température.

Cependant, les puristes adeptes de la cuisson au charbon de bois critiquent la cuisson au gaz qu’ils jugent trop sèche et sans saveur. Le prix élevé des barbecues à gaz est aussi un motif de plainte récurrent.   

Mais la diversité des modèles actuels fait de ce barbecue un véritable hit aujourd’hui. Grâce à sa précision de chauffe permise par les modulateurs de flamme, le barbecue au gaz est l’allié des fins gourmets qui aiment faire rimer cuisine en plein air avec gastronomie. Les fabricants ne s’y sont d’ailleurs pas trompé qui proposent une gamme d’équipements optionnels presque infinie. Espace de maintien au chaud, zone à infrarouge, plancha, thermomètre, brûleur latéral ou récupérateur de graisse équipent désormais de nombreux modèles.

Le barbecue électrique

Barbecue électrique

C’est le barbecue urbain par excellence, celui qui a démocratisé l’accès aux viandes grillées grâce à ses petits prix et sa facilité d’usage. Généralement plus compact que ses concurrents à gaz ou à charbon, le barbecue électrique est à la fois simple d’utilisation, efficace et facile à entretenir (la plupart de ses composants passent au lave-vaisselle !).

Même s’il ne possède pas le charme des cuisines d’extérieur et des barbecues de jardin, cet appareil n’est pas dépourvu d’atouts. A commencer par son moindre encombrement qui lui permet de partir avec vous en vacance et de se ranger sans difficulté dans un coin de votre cuisine. D’ailleurs, certains barbecues portables sont conçus expressément dans ce but en intégrant par exemple une sangle de transport.

Sa petite taille permet également de l’utiliser en intérieur, de préférence sous une hotte aspirante afin de conserver un air frais dans votre logement. La plupart sont d’ailleurs dotés d’un bac de récupération des graisses qui réduit de 80% les fumées dégagées par rapport à des modèles à gaz ou charbon de bois.

Et si vous possédez un balcon ou une petite terrasse, il est même possible d’opter pour un modèle à pied. Seul bémol : la nécessité d’avoir une prise électrique à proximité pour pouvoir le relier au courant.  

Le barbecue fixe

Barbecue fixe

Généralement plus onéreux que les modèles déjà mentionnés, le barbecue fixe mérite que l’on s’y intéresse de plus près. Car ce modèle de barbecue se démarque particulièrement par son style et ses matériaux.

Souvent composé de pierre, de béton ou de brique, il constitue la solution idéale pour une installation sur le long terme dans un jardin ou sur une terrasse. Très résistant aux intempéries, il n’a pas besoin d’être rangé après chaque utilisation. Disposant parfois d’un auvent ou d’une zone de rangement, il donne en plus un style rétro à votre jardin.

Pour faciliter l’installation, de nombreuses marques et enseignes proposent aujourd’hui des modèles en kit à monter soi-même ou à faire poser.

Outre son coût élevé (comptez un minimum de 200€), le barbecue fixe compte parmi ses principaux défauts son entretien difficile. Particulièrement exposé aux aléas climatiques, il nécessite en effet un nettoyage avant et après chaque utilisation qui peut s’avérer fastidieux.


Les différents critères à prendre en compte lors du choix de son barbecue

Que vous ayez décidé d’opter pour un barbecue à gaz, charbon ou électrique, il vous faudra prendre en considération un certain nombre d’éléments afin de trouver le modèle le mieux adapté à vos besoins.

Les matériaux de fabrication

Le matériau utilisé dans la fabrication d’un barbecue détermine en grande partie la solidité de ce dernier, sa réaction à des températures élevées et la facilité d’entretien.

Dans tous les cas, préférez une cavité et un couvercle en acier émaillé qui protègera votre installation de l’humidité tout en restant simple à nettoyer.

La fonte, quant à elle, est l’allié des barbecues d’extérieur exposés aux intempéries. Une cuve en fonte à l’avantage d’être très robuste et de bien conserver la chaleur.

Allonger la durée de vie de son barbecue

Pour la grille de votre appareil, privilégiez plutôt l’inox ou la fonte émaillé, plus solides et moins susceptibles de s’oxyder que l’acier chromé souvent présent sur les modèles d’entrée de gamme.

Les barbecues en acier inoxydable rencontrent un certain succès grâce à leur excellente longévité et leur design moderne. Mais ce sont malheureusement des modèles chers à l’achat.

Enfin, le barbecue en pierre peut être une alternative sérieuse car à la fois élégant et efficace. Réservé aux propriétaires de jardin, il fonctionne la plupart du temps avec du charbon de bois. Il est toutefois soumis à des contraintes d’installation propre à chaque municipalité et doit donc faire l’objet d’un examen attentif.  

La surface de cuisson

La surface de cuisson est un élément essentiel à ne pas choisir à la légère. En effet, selon la taille, votre consommation d’énergie variera du simple au double, tout comme l’espace nécessaire à l’installation du barbecue.

Il vous faut donc comptabiliser le nombre moyen de portions que vous envisagez de réaliser. Il faut prévoir environ un espace de 300 cm² par portion. Ainsi, un espace de 2000 cm² devrait être suffisant pour 4 à 5 personnes.

Le nombre de brûleurs

Sur un barbecue au gaz, il peut y avoir jusqu’à 6 brûleurs ! Si le nombre de foyers ne détermine pas à lui seul la qualité de cuisson, il faut savoir qu’un brûleur unique ne permet pas d’obtenir une cuisson indirecte.

En effet, cette technique de cuisson qui vise à cuire les aliments en profondeur en les éloignant d’une source de chaleur directe n’est réalisable qu’avec des brûleurs extérieurs. Ce sont ces derniers qui permettent de démarrer la cuisson de façon indirecte puis, lorsque les aliments sont bien cuits, de les saisir quelques instants grâce aux brûleurs principaux placés directement sous la grille.  

Hauteur de flamme VS puissance

Pour ce qui est de l’intensité, nul besoin de choisir les modèles les plus puissants, l’enjeu ici étant plutôt de pouvoir varier la hauteur de flamme pour réussir vos préparations.

Combustibles et saveurs

Le choix du combustible dépend en fait du type de barbecue choisi, sauf sur les quelques rares modèles proposant deux types de cuisson.

Charbon bois

Gaz, électricité et charbon présentent tous des avantages et inconvénients qu’il convient d’analyser avant de faire son choix. Ainsi, le charbon de bois est souvent loué pour le goût si caractéristique qu’il donne aux viandes. C’est aussi la manière la plus traditionnelle et conviviale de cuire des aliments. 

Par contre, il demande une attention et une vigilance particulières lors de son utilisation car les risques d’accident ou d’enfumage sont accrus. Depuis peu, on connaît également les dangers que le charbon de bois représente pour la santé (avec notamment des effets cancérogènes avérés).

Gaz

Le gaz, quant à lui, reste une méthode relativement sûre et efficace de cuire vos viandes et poissons. Facilement modulable, le barbecue au gaz permet de cuire avec précision sans risques pour la santé. 

En revanche, il nécessite de changer la bouteille de gaz régulièrement et de la porter jusqu’à chez vous. Certains reprochent aussi au gaz une cuisson sans saveurs.

Electricité

L’électricité brille quant à elle par sa facilité d’utilisation et sa précision. Mais les plaques électriques ont plutôt tendance à dessécher les aliments et n’ont pas le charme de leurs congénères à charbon ou à gaz.

Le mode d’entretien

Comme pour bon nombre d’appareils d’électroménager, l’entretien est l’un des freins les plus fréquents à l’achat d’un barbecue. Malheureusement ce nettoyage régulier est nécessaire afin de maintenir votre appareil en état et éviter qu’il ne vous lâche après seulement 2-3 saisons.

Toutefois, pour faire en sorte que l’entretien de votre barbecue ne se transforme pas en corvée insupportable, certains modèles sont livrés avec des accessoires de nettoyage efficaces comme des brosses à poil dur pour débarrasser le grill de la graisse et des impuretés.

D’autres, pour la plupart électriques, supportent même un passage au lave-vaisselle. Et il existe même des modèles dotés d’un système de nettoyage pyrolyse ! Pour le reste, il existe fort heureusement des techniques et méthodes pour vous faciliter la tâche (voir nos explications en fin d’article).  

La sécurité

Comme pour tout appareil de cuisson, la sécurité sur un barbecue doit être prise au sérieux. La présence d’une source de chaleur intense entraîne de fait des risques de brûlure ou d’intoxication par les fumées.

Pour éviter cela, assurez-vous d’abord de la stabilité de votre installation avant toute manipulation. Il existe notamment des modèles équipés de poignées froides qui facilitent la prise en main de l’appareil.

Se protéger avant tout !

La présence d’un couvercle est une protection efficace contre une montée soudaine des flammes ou pour éviter de faire tomber des braises par accident.

Enfin, pour plus de sécurité, sachez que l’acier émaillé est un matériau particulièrement recommandé pour de très hautes températures. Mieux vaut donc privilégier un barbecue conçu à partir de ce type de métal.  

Ergonomie et accessoires

Tant pour votre sécurité que pour des raisons pratiques, il vous faut choisir de préférence un barbecue à la fois simple d’utilisation et facile à manipuler.  

Outre la présence indispensable de poignées isolantes, certains barbecues disposent de systèmes ingénieux de fermeture comme le couvercle pivotant. Celui-ci n’ayant pas besoin d’être rabattu sur l’arrière de l’appareil, il assure une réelle stabilité du barbecue. Il permet en plus d’obtenir une cuisson de type « chaleur tournante » pour une cuisson plus douce et en profondeur.

La présence d’un plan de travail est également un autre avantage indéniable. Il permet en effet de garder chaque pièce de viande à portée de main tout en gardant un œil sur la cuisson. On peut également y peaufiner ses préparations et y déposer ses ustensiles.

Côté déplacement, si vous souhaitez ranger votre appareil après chaque usage, mieux vaut partir sur un modèle à roulettes. Assurez-vous toutefois que les roues de l’appareil sont bien pivotantes et suffisamment solides pour le sol de votre jardin ou de votre terrasse.  

D’autres accessoires comme la plancha ou la pierrade sont aussi appréciés des gastronomes. Ces plaques sont en effet recommandées pour une cuisson plus saine et maitrisée de vos aliments.

Une cuisson à la perfection

Piquée dans la viande, la sonde thermomètre permet de connaître avec précision le niveau de cuisson de vos viandes et se révèle bien plus fiable que les thermomètres intégrés au couvercle.

Sur les modèles à gaz vous pourriez aussi trouver des barbecues équipés de brûleurs latéraux ou de saisie. Le brûleur latéral permet de bien faire rôtir vos viandes et apparaît donc comme la solution idéale pour cuire une volaille en complément d’une rôtissoire. Quant au brûleur de saisie, il s’adresse plus particulièrement aux amateurs de viande bleue. Capable d’atteindre très rapidement une très haute intensité, il permet de saisir une viande en quelques instants tout en préservant ses jus. 

Quel budget pour un barbecue ?

Le principal facteur influençant le prix d’un barbecue est sa source de chaleur. Ainsi, pour un barbecue électrique, il vous faudra compter de 20€ à 300€, la différence s’expliquant principalement par la surface de cuisson et le matériau principal de l’appareil (acier émaillé, chromé, etc.).

Côté barbecue à charbon, les prix démarrent également à 20€ pour monter au-delà de 400€, voire 1000€ pour les modèles en pierre ou en brique. Une fois n’est pas coutume, le prix dépend essentiellement de la qualité des finitions, de l’espace de cuisson disponible ou bien des accessoires livrés avec l’appareil.

Le haut de gamme du barbecue comprend quant à lui essentiellement des barbecues à gaz. Ce sont des appareils dont les premiers prix démarrent aux alentours de 100€ pour atteindre parfois des tarifs rédhibitoires (jusqu’à 2000€ !). Tout va dépendre de la taille du plan de travail, du nombre de brûleurs et de la présence ou non de fonctionnalités utiles (comme le « maintien au chaud » par exemple).

Le coût final d’un barbecue va donc dépendre essentiellement de vos besoins et de votre niveau d’exigence. Pour quelques grillades 5 fois par an en petit comité, mieux vaut ne pas s’encombrer et opter pour un modèle électrique. Mais pour un usage plus fréquent ou pour de nombreux convives, les barbecues à charbon ou à gaz seront plus adaptés.

Quelques conseils d’utilisation

La manipulation d’un barbecue demande souvent un certain savoir-faire et quelques connaissances élémentaires pour en faire bon usage. Voici quelques recommandations en la matière :

  • Si vous souhaitez connaître la quantité de gaz propane restante dans votre bonbonne, versez de l’eau chaude dessus. Touchez ensuite la bonbonne, les zones encore froides sont celles qui contiennent encore du gaz.
  • N’attendez pas que l’appareil refroidisse pour nettoyer vos grilles. Frottez-les dès que vous le pouvez avec une brosse afin de retirer les dépôts. Sur une grille en fonte, passez régulièrement de l’huile afin d’en limiter l’oxydation.
  • Nettoyez régulièrement le fond de la cuve en enlevant les résidus de nourriture. Ces derniers ont la fâcheuse tendance à prendre feu et à modifier l’équilibre de la température pendant la cuisson.
  • Si votre barbecue reste à l’extérieur, prenez soin de le couvrir d’une bâche et de le mettre à l’abri de la pluie (de préférence sous un terrasse couverte).
  • En cas de poussée de flammes, ne jetez pas d’eau dans la cuve. Si vous disposez d’un couvercle, rabattez-le plutôt sur le grill.

La meilleure marque de barbecue

Les barbecues Weber sont sans aucun doute ce qui se fait de mieux aujourd’hui sur le marché des grillades. Toujours à la pointe de la technologie, Weber est souvent en avance sur la concurrence avec des appareils de grande qualité.  

On lui doit notamment les barres « Flavorizer » qui vaporisent les jus de cuisson et éliminent les graisses ou encore les mini barbecues portatifs équipés d’un système d’entretien pyrolyse. Une révolution dans le monde du barbecue !